Portail et systèmes EDI
Méthodes de communication EDI

Les clients qui utilisent l'Échange de données informatisé (EDI) disposent de trois options pour transmettre les données de commerce électronique au système hôte de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC). Afin de participer à EDI, une de ces méthodes doit être appliquée.

Passerelle Internet des douanes

L'ASFC a mis au point la Passerelle Internet des douanes (PID) afin d'offrir à ses clients une méthode pour transmettre et recevoir les données par Internet. L'ASFC a adopté une Infrastructure à clé publique (ICP) afin d'assurer l'intégrité et la confidentialité des données. Les clients sont tenus d'acheter un logiciel particulier pour le cryptage et le décryptage et d'élaborer, ou d'acheter, le logiciel de protocole pour se connecter à la PID. Les clients devront transmettre les données à partir d'un bureau canadien car le certificat n'est attribué qu'à un dispositif au Canada.

Communication directe avec l'ASFC

La Communication directe est une option qui fournit aux clients une connexion directe avec l'ASFC. Toute nouvelle connexion exige un investissement initial de 25 000 $ (+/- 5  000 $) pour les coûts de lancement et de 6 000 $ (+/- 2 000 $) pour les coûts d'entretien annuel.

Tiers prestataire de services

Pour les clients qui ne désirent pas transmettre des données directement à l’ASFC, il existe de nombreux tiers prestataires de services qui transmettent des données à l’ASFC de la part de divers partenaires de la chaîne commerciale. Ces entités offrent divers progiciels EDI qui ont été mis à l’essai et sont enregistrés auprès de l'ASFC, ceux-ci offrent différents rôles et généralement une vaste gamme de services EDI, comme les réseaux à valeur ajoutée (RVA), fournisseurs de logiciels, fournisseurs de services EDI ainsi que d’autres solutions techniques.

Date de modification :